Atelier sur la formalisation du secteur Agro-Industriel

La Confédération Marocaine de l'Agriculture et du Déveleoppement Rural COMADER en partenariat avec le projet Pro Agro Maroc mis en oeuvre par l'Organisation Internationale du Travail (OIT) organisent un atelier virtuel sur la formalisation de micro-et petites entreprises dans trois filières agro-industrielles des fruits rouges, du maraichage et des produits laitiers dans la région de Rabat-Salé-Kénitra le 23 septembre 2021 à partire de 8h45 

 

L'atelier a comme objectifs de :

1)   Discuter les différents régimes fiscaux applicables aux entrepreneurs et micro- et petites entreprises au Maroc , en particulier dans le secteur argo-indutriel, et apprendre d'expériences étrengères

2)   S'accorder sur les métiers prioritaires à accompagner vers la formalisation et discuter de leur possibles motivations commerciales et sociales afin de les encourager à entreprendre un processus de formalistaion 

3)   Identifier les régimes fiscaux les plus pertinents pour les métiers ciblés 

4)   Planifier la prapartaion et la mise en oeuvre de l'intervention de Pro-Agro visant à accompagner la formalisation d'acteurs du secteur agro-industriel .

 

Le projet ProAgro Maroc (ci-après « Projet » ou « ProAgro ») propose une stratégie intégrée combinant soutien à la mise en œuvre de politiques d’emploi, développement des compétences, développement de chaînes de valeur agro-industrielles et formation à l'entrepreneuriat.

Sur une période de 42 mois, le Projet appuie le Maroc à entreprendre une transformation structurelle inclusive et à créer des emplois décents par le biais d’interventions stratégiques intégrées comportant des mesures qui s’inscrivent à la fois dans le court et le long terme, ainsi que des approches liées à l’offre et à la demande de main-d'œuvre, tout en mettant l'accent sur les principales chaînes de valeur dans le secteur agro-industriel. La théorie du changement relative à ProAgro tire parti de l'expérience du Bureau international du Travail et couvre l'expertise collective accumulée par le Bureau autant dans le domaine de la promotion de l'emploi décent que dans celui du développement des compétences, de l’entreprise et des chaînes de valeur.

L’impact attendu du Projet est de contribuer à la création d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité dans le secteur agro-industriel. Pour atteindre un tel objectif, ProAgro appuie et met en œuvre des interventions visant d’une part à insérer les jeunes et autres demandeurs d’emploi sur le marché du travail en les dotant des compétences nécessaires pour les aider à accéder à un emploi ou à créer leur propre entreprise (push), et d’autre part à les attirer en soutenant le développement des entreprises et de chaînes de valeur pour que le secteur privé puisse se développer, créant ainsi des emplois plus nombreux et de meilleure qualité (pull).

Ces deux approches (push-pull) doivent être soutenues par un environnement au niveau des politiques et un écosystème qui soient adéquats, un environnement qui garantisse que l'investissement génère des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, et que les services de l'emploi veillent de façon efficace à assurer l’adéquation entre les compétences des travailleurs et les entreprises qui cherchent à attirer de nouveaux talents. ProAgro repose ainsi sur deux piliers interdépendants se renforçant mutuellement et qui visent à:

  • Favoriser la mise en place d’un écosystème propice à la création d’emplois décents et à l’investissement durable;
  • Développer les chaînes de valeur et l’entreprenariat.