Présentation de la COMADER

Présentation de la COMADER

 

 

Identification et évolution de COMADER sur le plan organisationnel :

 

La Confédération Marocaine de l’Agriculture et de Développement Rural, connue sous le sigle de COMADER est une organisation professionnelle agricole fondée, le 15 Avril 2006, par un collectif d’associations nationales et régionales représentant les différentes chaines de valeur des filières tant au niveau de la production qu’au niveau de la transformation et de la commercialisation.

 

Les représentants de ces Associations ont senti le besoin, dès l’année 2005, de se doter d’une structure professionnelle crédible pour accomplir les missions suivantes :

  • Mettre en place un large espace de concertation ouvert à tous les opérateurs du secteur agricole.
  • Créer un organe de coordination entre les représentants du secteur agricole et du monde rural.
  • Représenter les professionnels du secteur agricole auprès des pouvoirs publics en vue de : défendre leurs intérêts, et accompagner les réformes de l’agriculture marocaine.
  • Contribuer à toutes les actions du développement agricole et rural.
  • Restructurer et réorganiser les filières de production pour plus de synergie entre les différentes composantes de la chaine des valeurs.

 

En fonction de l’évolution des organisations professionnelles agricole, de leur environnement et de leur cadre juridique, la COMADER a procédé à deux restructurations successives.

 

Première restructuration : 2010

 

Au fil des ans, quelques difficultés sont apparues entre les Associations Régionales et les Associations Nationales surtout entre celles qui interviennent au sein de la même filière.

 

D’autre part, compte tenu du fait que le Plan Maroc Vert adopte l’approche «filière» comme choix stratégique pour la mise à niveau et la modernisation des principales filières agricoles, la COMADER a opté pour une restructuration des filières sur une base pyramidale s’appuyant sur les organisations locales, provinciales et régionales pour créer des fédérations nationales devant regrouper toutes les Associations des différentes composantes de la même filière.

 

Ainsi, en 2010, la COMADER a opéré une première restructuration en limitant ses membres exclusivement aux Associations professionnelles nationales et aux fédérations interprofessionnelles.

 

Deuxième restructuration : 2016

 

Afin de créer une synergie entre les différentes composantes d’une même filière, la COMADER privilégia par la suite l’organisation interprofessionnelle qui groupe l’ensemble des composantes d’une même filière (production, valorisation, commercialisation), autour d’une vision unifiée et concertée, dans le but de conjuguer les efforts dans les domaines clés tels que l’encadrement, la recherche, le transfert de technologie, la diffusion de l’information et la promotion des produits.

 

Il fallait donc attendre la mise en place d’un cadre juridique pour réglementer ce nouveau modèle d’organisation.

 

En 2012, une loi sur les interprofessions agricoles et halieutiques est promulguée suivie, en 2013, d’un décret pris pour l’application de cette loi. Et en septembre 2015, les derniers arrêtés d’application de la loi 03-12 sont publiés au bulletin officiel.

 

La promulgation de cet arsenal juridique est venue renforcer le rôle des interprofessions en leur permettant de :

  • Assurer le pilotage et la gestion des affaires de leur filière ;
  • Rééquilibrer les rapports entre les acteurs de la filière ;
  • Disposer de ressources financières propres et permanentes pour financer leurs programmes d’action et leur fonctionnement, via l’instauration de prélèvements sur leurs produits lesquels prélèvements seront réglementés, à travers, la conclusion d’accords interprofessionnels.

 

Après la publication des derniers textes d’application, la COMADER opère une deuxième restructuration, en 2016. Cette nouvelle restructuration, lancée en avril 2015, à l’occasion de son assemblée générale ordinaire a été concrétisée lors de l’assemblée générale extraordinaire, tenue le 28 mars 2016, après l’adoption de nouveaux statuts permettant à la COMADER de devenir l’Association des interprofessions agricoles et ce, en application de l’article 21 de la loi 03-12.

 

La COMADER reste régie par la loi de 1958 relative aux associations et elle a pour rôle : la concertation, la coordination et la conciliation entre les interprofessions dans les domaines d’intérêt commun.

 

A l’état actuel, les interprofessions agricoles membres de COMADER sont au nombre 19.

Elles regroupent 356 organisations professionnelles agricoles, dont 72 nationales et 284 régionales ou provinciales.